Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Vilaine pandémie ! part. 5 - La psychose

    Une méfiance certaine envers le vaccin de la grippe A s'est répandu comme une trainée de poudre.
    A part les 94 millions de doses commandées pour un montant de 712 millions d'euros alors que les comptes étaient soit disant asséchés et une campagne évasive...
    qu'a donc ce vaccin ?

    Entres autres, un adjuvant contesté :

    Petit rappel historique

    Depuis 1961 (19 juin), date d'indépendance du Koweit, le Koweit et l'Irak entretiennent de très mauvaise relations. L'indépendance du Koweit n'est jamais vraiment reconnue ni acceptée. Il faut dire que ce territoire est une vraie mine d'or en raison de sa forte production de pétrole et une perte pour l'Irak, de fait. A la suite de la 1ère guerre du Golfe, l'Irak est très endetté, notamment envers le Koweit. Le pétrole représente aux yeux de l'Irak La solution qui lui permettrait d'effacer son ardoise. Bref, l'Irak convoite les puits de pétrole du Koweit qui, du coup, pourraient lui permettre de se "refaire". Le Koweit n'étant plus une province de l'Irak, l'Irak est évidemment obligé de s'en emparer... par la force. Ainsi, en août 1990, les troupes Irakiennes, sous le commandement de Sadam Hussein, envahissent le Koweit. Mais 34 pays décident de se mobiliser pour aider le Koweit à s'en débarrasser et envoient plus de 500 000 hommes dans le Golfe Persique.

    Les dangers du squalène :

    Pendant cette guerre, une quantité importante d'Anthrax a été retrouvée. Ainsi, les soldats envoyés dans le Golfe Persique ont été vaccinés contre l'Anthrax.

    Quelques années plus tard, un lien a été établi entre les problèmes de santé présentés par les anciens combattants de la guerre du Golfe et la présence de squalène dans les vaccins (niée par l'OMS) qu'on leur avait administrés.

    En tout cas, depuis, de nombreuses recherches ont montré que le squalène, s'il est administré par injection, peut provoquer des maladies auto-immunes (sclérose en plaque, sclérose latérale amyotrophique, fibromyalgie etc.) :

    En somme, bien que le corps humain produise du squalène naturellement, il ne le reconnaît pas lorsqu'on lui en injecte. Le système immunitaire se met en route lors de l'introduction de substances étrangères dans le sang. Le squalène adjuvant devient donc subitement un antigène qu'il faut détruire.

    Le risque est évidemment la destruction du squalène naturel par les anticorps (créés spécialement pour lutter contre les squalènes adjuvants) et l'apparation de maladies auto immunes.

    Et donc, vous l'aurez sûrement compris, dans l'histoire Grippe A / H1N1, le squalène, administré par injection, pourrait s'avérer dangereux... Par contre, par voie orale, il pourrait être tout à fait assimilé et efficace...???

    Quelques définitions :

    • Qu'est-ce que l'anthrax ?

    L'Anthrax, qu'on nomme également maladie du Charbon, est une infection causée par la bactérie Bacillus anthracis (Bacille du Charbon).

    • Qu'est-ce qu'un adjuvant immunitaire ?

    L'adjuvant immunitaire est un complément des antigènes. Permet de renforcer la réponse immunitaire de l'organisme à la vaccination.

    • Qu'est-ce que le squalène ?

    C'est un lipide naturellement produit par tous les organismes supérieurs y compris les humains (Il est notamment retrouvé dans le sébum humain) et c'est un intermédiaire essentiel dans la biosynthèse du cholestérol, d'hormones stéroïdes et de la vitamine D chez l'Homme.

    Il est présent en grande quantité dans l'huile du foie des requins d'où son nom, et en moindre quantité (0.1 à 0.7 %) dans l'huile d'olive et dans d'autres huiles céréalières ou provenant de l'amarante , des semences, de son de riz, de germe de blé... Le squalène commercialisé est principalement extrait de foies de requins. (Wikipédia)

    • Maladies auto-immunes :

    Elles sont la conséquence d'une réaction de défense anormale du système immunitaire d'un individu, qui attaque ses propres cellules, tissus ou organes, sans raisons expliquées.

    • Réponse immunitaire :

    Ensemble des mécanismes permettant à un organisme de se défendre contre une substance étrangère (antigène) menaçant son intégrité. Larousse

    Sur la Toile :

    - Questions / Réponses sur le site de l'OMS à propos de la présence de squalène dans les vaccins

    J'aime tout particulièrement ce paragraphe :
    "Un rapport publié a avancé que certains des vétérans, qui avaient reçu des vaccins contre le charbon, avaient développé des anticorps antisqualène qui ont provoqué leurs incapacités.
    On sait désormais qu'il n'y avait pas de squalène dans ces vaccins et des articles publiés ont indiqué des faiblesses techniques du rapport original"
    (on parle bien sûr du vaccin contre l'Anthrax)
    Quels articles, quel rapport, quelles faiblesses techniques ?

    - Intoxication à l'Anthrax : Qu'est-ce que l'Anthrax et d'où vient-il sur le site de Voltairenet.org

  • Vilaine pandémie ! part. 4 - Les vaccins

    Les vaccins contre la grippe saisonnière :

    FLUARIX® - GRIPGUARD® - IMMUGRIP® - INFLUVAC® - MUTAGRIP® - VAXIGRIP® - PREVIGRIP® - TETAGRIP®

     

    AGRIPPAL® de la société pharmaceutique Novartis

    Composition en substance(s) active(s) : Antigènes de surface* de virus de la grippe des souches :  0
    A/Brisbane/59/2007 (H1N1) - souche analogue dérivée IVR-148   15 microgrammes HA
    A/Brisbane/10/2007 (H3N2) - souche analogue NYMC X-175C dérivée de A/Uruguay/716/2007  15 microgrammes HA
    B/Brisbane/60/2008     15 microgrammes HA

    Liste des excipients : Sodium chlorure, Potassium chlorure (E508), Phosphate monopotassique, Phosphate disodique, Magnésium chlorure, Calcium chlorure, Eau pour préparations injectables

    Résidus du procédé de fabrication : Formaldéhyde, Cétyltriméthylammonium bromure, Polysorbate 80, Kanamycine, Néomycine

    Présence de : Sodium, Potassium

    Substrats d origine : Oeuf, Protéines de poule

     

    Les vaccins contre la grippe H1N1 :

    Trois vaccins avec adjuvant ont déjà reçu l’AMM : Pandemrix (GSK), Focetria (Novartis) et Celvapan (Baxter).

    En France, seuls trois seront disponibles : le Pandemrix et le Focetria, avec adjuvant et le Panenza, sans adjuvant

     

    - Panenza®

    De la société pharmaceutique Sanofi-Pasteu. Le Panenza est un vaccin sans adjuvant.

     

    Vaccins avec adjuvant :

     

    - Focetria® de la société pharmaceutique suisse Novartis :

    Ce vaccin avait reçu l'autorisation du Comité des spécialités pharmaceutiques à usage humain (CHMP) de l’EMEA (l'agence européenne des médicaments), le 22 février 2007 pour la grippe aviaire (H5N1).

    Dénomination : Focetria, suspension injectable en seringue préremplie. Vaccin grippal pandémique (antigène de surface, inactivé, avec adjuvant)

    Composition en substance(s) active(s) :
    Une dose de 0,5 ml contient : Composants actifs : Antigènes de surface du virus de la grippe (hémagglutinine et neuraminidase), cultivés sur oeufs, avec adjuvant MF59C.1, de la souche :

    A/California/7/2009 (H1N1)v souche analogue (X-181) 7,5 microgrammes d'hémagglutinine

    Adjuvant : huile de MF59C.1 en émulsion aqueuse contenant du squalène, comme phase huileuse, stabilisé par du polysorbate 80 et du trioléate de sorbitan dans un tampon citrate.

    Liste des excipients : chlorure de sodium, chlorure de potassium, phosphate monopotassique, phosphate disodique dihydraté, chlorure de magnésium hexahydraté, chlorure de calcium dihydraté, citrate de sodium, acide citrique, eau pour préparations injectables

     

    - Pandemrix® de la société pharmaceutique britannique GlaxoSmithKline (GSK)

    Ce vaccin avait également reçu une autorisation de l'EMEA et devait être initialement utilisé pour la grippe aviaire.

    Dénomination : Pandemrix suspension et émulsion pour émulsion injectable
    Vaccin grippal pandémique (H1N1) (virion fragmenté, inactivé, avec adjuvant)

    Composition en substance(s) active(s) :

    Après mélange, 1 dose (0,5 ml) contient : Virus de la grippe fragmenté inactivé, contenant un antigène analogue à:

    A/California/7/2009 (H1N1)v-souche analogue (X-179A) 3,75 microgrammes*
    L'adjuvant AS03 est composé de squalène, de DL-α-tocophérol et de polysorbate 80

    * hémagglutinine

    Liste des exipients : Polysorbate 80, Octoxinol 10, Thiomersal, Chlorure de sodium (NaCl), Phosphate disodique anhydre (Na2HPO4), Phosphate monopotassique (KH2PO4), Chlorure de potassium (KCl), Chlorure de magnésium (MgCl2), Eau pour préparations injectables